Zone Aoste et environs

Aosta

Situé à la confluence de la Doire Baltée et du torrent Buthier, son principal affluent, le bassin d’Aoste constitue la partie plane la plus vaste de tout le territoire valdôtain.

Sur cet emplacement à environ 580 m d’altitude, les Romains ont fondé au Ier siècle av. J.-C. l’antique Augusta Prætoria Salassorum, au coeur d’un amphithéâtre naturel constitué de montagnes et sommets, de la Becca di Nona à l’Émilius, de la Becca de Viou à la Pointe Chaligne, du mont Fallère aux glaciers du Grand Combin, de la Grivola et du Rutor qui ferment l’horizon.

Le territoire compris entre Sarre et Fénis ressemble vraiment à un grand livre d’histoire, chaque siècle ayant laissé ici trésors artistiques, églises, palais et châteaux… des pages d’images qui remplissent les yeux et l’âme, en somme une destination vraiment privilégiée pour les touristes et voyageurs qui veulent vivre des vacances à l’enseigne de la culture, du sport et de la nature, découvrir les monuments et jouir de moments délassants et inoubliables.

À quelques minutes d’Aoste, accessible grâce à une télécabine expresse de 8 places ou bien en voiture par la route régionale, se trouve Pila, un des domaines skiables les plus importants de la Vallée d’Aoste. Pour ceux qui ont, par contre, la tête toujours dans les nuages, la visite à l’observatoire astronomique de Saint-Barthélemy est un rendez-vous à ne pas manquer.

Localités zone Aoste et environs

Aosta

Aosta

Aoste, chef-lieu régional, est situé à la confluence de la Doire Baltée avec le torrent Buthier et au coeur des plus grandes artères qui mènent en France et en Suisse.

Pour en savoir plus


Sarre

Sarre

Le nom de Sarre dérive du mot préromain «Sarra» qui signifie serré, entre les monts. En réalité le territoire de la commune s’étend sur une zone très vaste, qui atteint les 3 061 m du mont Fallère.

Pour en savoir plus


Jovençan

Jovençan

Déjà habitée à l’époque romaine, au Moyen Age la commune devint propriété des seigneurs de Jovençan. De cette époque, on peut encore voir les restes du château, un peu plus au nord, de la maison forte de Pompiod.

Pour en savoir plus


Charvensod

Charvensod

À cinq kilomètres d’Aoste, sur la route qui mène à Pila, se dresse la commune de Charvensod ; son territoire offre la possibilité de parcourir des itinéraires, de moyenne et haute montagne.

Pour en savoir plus


Gressan

Gressan

Localité ensoleillée déjà habitée à l’époque romaine, elle possède un petit bijou situé hors du centre habité, la petite église de la Magdeleine.

Pour en savoir plus


Pila

Pila

Pila est un splendide balcon naturel toujours ensoleillé où, dans la partie plus en amont, le panorama à couper le souffle embrasse les plus importants 4 000 des Alpes.

Pour en savoir plus


Saint-Christophe

Saint-Christophe

Étendu dans une vaste zone de colline sur le versant orographique gauche de la Doire, la commune possède une église paroissiale avec un haut clocher roman.

Pour en savoir plus


Quart

Quart

La commune doit son nom d’origine romaine à une borne indiquant que nous nous trouvons à 4 milles de la ville.

Pour en savoir plus


Pollein

Pollein

Sur la droite orographique de la Doire, Pollein était déjà connue à l’époque romaine et au Moyen Âge il dépendait des Évêques d’Aoste.

Pour en savoir plus


Fénis

Fénis

Lorsqu’on parle de Fénis, on pense immédiatement au château le plus connu et le plus spectaculaire de la Vallée d’Aoste qui présente tous les éléments caractéristiques d’une construction nobiliaire d’époque typiquement médiévale.

Pour en savoir plus


Nus

Nus

Le toponyme Nus est d’origine romaine et vient de « ad nonum (ab Augusta) lapidem » qui indiquait la distance en milles romains entre Aoste et Nus.

Pour en savoir plus


Saint-Marcel

Saint-Marcel

Au débouché de l’âpre vallon homonyme, sur le versant orographique droit de la Doire, la localité était déjà connue à des époques lointaines à cause de ses gisements miniers.

Pour en savoir plus


Brissogne

Brissogne

Le village est situé le long de la Doire Baltée. Aux environs de Grand Brissogne, on peut admirer l’ancienne tour cylindrique qui constitue les restes du Château de Brissogne écroulé en 1776.

Pour en savoir plus